cover

Road trip entre amis

Bon, je sais, ça fait un baille que je n’ai pas mis mon blog à jour…

Et ce coups ci ce n’est pas parce que je n’ai pas grand-chose à raconter, mais plutôt que comme je n’arrête pas, je n’ai pas vraiment le temps de m’en occuper… Je vais donc passer à la trappe le printemps à Montréal, non pas que ce n’est pas intéressant, au contraire, mais j’en suis déjà à des années lumières !

 

Donc, là je suis en « grandes vacances » depuis le 1er juin (je dis grandes vacances car je reprends la job à We+Are seulement en septembre héhé) Et en quel honneur ? Tout simplement que je poursuis le road trip que j’avais arrêté en septembre dernier, à savoir l’ouest Canadien.

 

Mais avant de partir, j’ai eut la joie de faire un mini road trip de 15 jours au Québec avec des potes qui sont venus me voir (ainsi qu’une autre amie, Anna qui, comme moi, fait son bout de chemin au Canada – Voir son blog -) Et ça, ça fait super plaisir !!!
Donc, après se l’être coulé douce à Montréal pendant 4 jours (Visite, parcs, pétanque, Ricard et Moosheads ;) ) On est partit à 7, soit 2 voitures, pour faire une visite expresse du Québec, mais sans refaire les mêmes choses que j’avais faites avec ma famille l’année passée.

 

 

La première étape fut le parc national de la Mauricie. Un petit parc bien sympathique pas très loin de Montréal, parfait pour roder ceux qui n’ont jamais ou très peu fait de camping. On n’y est pas resté très longtemps, mais assez pour se faire sucer par les moustiques jusque à la moelle !!! Je n’ai jamais vus ça ! Donc, vous serez prévenus, si vous souhaitez visiter la région, n’y allez pas en juin !!! A tel point que l’on arrive à envier les randonneurs que l’on croise avec des combinaisons-moustiquaires qui recouvrent même leur visage. Mais une petite balade moitié canoë, moitié rando  avec les paysages typique de la région nous a permit de garder le moral. Ca et la bouteille de jaune autour du feu de camps ;) Ah oui, car les amis avaient quand même prévu 6 litres de Ricard, plus les bières, ca faisait longtemps que je n’avais pas picolé comme ça ;)

 

 

Après, on a poigner la pluie, fait qu’on s’en est allé en direction du lac Saint-Jean en passant par la Tuque, un petit bled paumé mais au moins la route est magnifique et l’endroit convient parfaitement pour la pause lunch avec une petite balade et un musé d’animaux empaillés héhé.

 

Bon,  normalement le lac est parfait pour le tourisme d’été, faire du vélo, manger des baies etc etc… Mais là, de un il pleuvait, et de deux, quasiment tout est fermé jusqu’à la mi-juin. Mais merci à Marie-Eve (une collègue qui vient de cette région) pour m’avoir conseillé pas moins que le plus beau zoo que j’ai fait, à savoir le zoo sauvage de Saint-Félicien. Contrairement aux zoo que j’ai déjà fait où l’on voit masse d’animaux qui n’ont pas rapport avec le climat dans des petites cages, celui la ne contient pas tant d’espèces que ça, et majoritairement des espèces nord-américaines, donc bien acclimatés à la région, à l’exception des chameaux, des tigres et des ours blancs, mais ça vas car ils ne sont pas dans des cages mais dans des grands environnements recréés pour qu’il soit bien. Et surtout, la seconde partie du zoo est en fait une réserve contenant toutes les espèces Nord-Américaines, même ceux en voie de disparition (comme le bison par exemple) qui cohabitent tous ensembles dans un immense parc. Ici, pas question de s’y aventurer seul, une balade en train avec un guide bien sympathique nous retrace la vie des collons et celle des animaux. Ainsi le zoo contribue à sauver des espèces, contrairement à ceux qui les exploites en les enfermant dans des petites cages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le « beau temps » revenu, nous avons descendus le Saguenay mais sur la rive Ouest cette fois ci, qui est moins sauvage mais au moins on peut y faire quelques balades, s’arrêter pour admirer le fjord et s’arrêter camper au bord de l’eau à L’anse Saint-Jean. Super bonus, en plus d’une nuit super étoilée on à eut le droit à une aurore boréal, youhoooo ! Bon, une petite mais quand même bien visible, et c’est juste magnifique, le long du fjord, vers 1h du mat’… Parfait !

 

Puis on est allé voir les baleines à Tadoussac. Bon, moi je n’ai pas fait le tour de zodiac car déjà fait mais l’arrêt était obligatoire !
Petits conseils, en juin ce n’est pas encore vraiment la saison, fait que mes coupains n’en ont pas vus beaucoup, mais c’était quand même à faire.

Et on s’est arrêté à un petit camping rustique « mer et monde » à peine plus loin que Tadoussac (vers Les Escoumins) qui, malgré les toilettes sèche et pas d’eau, offre la chance de s’endormir au son des souffles des baleines car nos tentes étaient vraiment près du fleuve, et ça vaut le coup !

 

Dernière étape, Québec, juste 2 nuits et une journée de visite avant de finir tranquillement les vacances de certain à Montréal avant que les zouaves ne reprennent l’avion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et me voici enfin partit pour mon méchant road trip, seul en voiture direction de Vancouver puis visiter la Colombie Britannique et l’Alberta en partie en compagnie de ma tante et de son amie !

 

Bon, là je suis bientôt arrivé à Vancouver mais je raconterai l’aller bientôt.

 

PLUS D'IMAGES

Poster un commentaire